Aujourd'hui : 19 | Yesterday 60 | Cette semaine : 263 | Ce moi : 979 | 29416

De retour dans les airs, Air Côte d’Ivoire négocie le soutien de l’État

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La compagnie nationale espère une enveloppe gouvernementale d’environ 30,5 millions d’euros pour couvrir ses pertes et se relancer.

Pour des raisons sanitaires, tous les passagers devront être masqués et effectuer un test de température à l’aéroport d’Abidjan. Aucun repas ni aucune collation ne seront servis à bord. Mais il n’y aura pas de distanciation sociale à l’intérieur des cabines, grâce au renouvellement permanent de l’air. Et les appareils seront bien sûr désinfectés…

Après trois mois d’interruption de ses opérations, Air Côte d’Ivoire a repris ses vols domestiques le 26 juin. C’est comme il se doit avec un « water salute », censé marquer un nouveau départ pour le transporteur, qu’a été arrosée l’arrivée sur la piste à Korhogo du premier avion en provenance d’Abidjan.

Un retour dans les airs en douceur pour le pavillon ivoirien qui n’assurera, avec ses turbopropulseurs Bombardier Q400 d’abord, que trois puis quatre vols hebdomadaires vers cette ville du nord du pays (contre un vol quotidien en temps normal) et San Pedro (contre huit par semaine) et deux vers Man, Bouaké et Odienné.

La compagnie entend retrouver sa vitesse de croisière progressivement au cours des prochaines semaines. Elle reviendra à ses cadences d’avant la crise sanitaire à mesure que le trafic reprendra.

© 2018 FISAVET. Tout Droit réservé. Créé par Easy Web